Libération des otages: Hervé Morin rend hommage à la diplomatie française

Publié le 22 Avril 2013

Communiqué d'Hervé Morin, président du conseil national de l'UDI, suite à libération des otages français au Cameroun

C'est avec un immense soulagement et une profonde joie qu'Hervé Morin a appris la libération des sept otages français détenus depuis le 19 février dernier au Cameroun. Hervé Morin, ancien ministre de la Défense, salue l’action du gouvernement qui a joué pleinement son rôle d’intermédiaire entre l’ensemble des pays africains concernés.

Compte-tenu de l’intransigeance des terroristes, Hervé Morin souhaite rendre un hommage tout particulier à la diplomatie française qui a su engager et mener les discussions nécessaires avec intelligence et doigté vis-à-vis de pays souverains, dans le respect de leurs institutions. Demander pendant de longs mois les gestes qui ont permis d’obtenir cette libération est un travail de longue haleine que nous devons saluer.

Cette libération, celle de quatre enfants notamment, constitue un véritable soulagement. Mais il y a encore d’autres Français retenus en otage dans le monde. Notre pays est devenu la cible de groupes terroristes, comme le sont tous les citoyens des pays occidentaux. Ces groupes terroristes indépendants ont un point commun : leur intégrisme les amène à combattre nos valeurs démocratiques. Plus que jamais, nos démocraties se doivent de rester vigilants pour défendre nos valeurs et nos concitoyens.

Rédigé par Section UDI Asnières sur Seine

Commenter cet article