Hollande: "un bon exercice démocratique mais en total décalage avec la récession" (Borloo)

Publié le 19 Mai 2013

Jean-Louis Borloo, président de l'UDI, a vu dans la conférence de presse de François Hollande un "bon exercice démocratique mais en total décalage avec la récession".

"Je salue le fait que le président Hollande ait enfin répondu à la proposition initiale de l'été
2011 de Mme Merkel et de M. Sarkozy sur un gouvernement économique (...), c'est une
avancée qui rompt avec la politique de la France de la dernière année", a déclaré à la presse
Jean-Louis Borloo.
Le président de l'UDI a cependant jugé "très difficile d'expliquer devant les Français que l'on
baisse les déficits quand on les augmente".
Il a apprécié "un exercice académique de bonne qualité extrêmement intéressant, sur des
sujets de politique étrangère notamment, mais un exercice qui aurait pu être fait il y a huit
mois", a-t-il ajouté. "En même temps, on n'a pas l'impression d'être en récession", a-t-il
ajouté, soulignant que la prestation de M. Hollande "avait un côté Ray Ventura +tout va très
bien madame la marquise+ très surprenant par rapport à la situation".
"Ce qui m'inquiète c'est que sa boîte à outils a l'air d'être toujours suffisante alors que l'on a
une baisse de 40% du nombre d'apprentis, un effondrement du secteurs du bâtiment, des
services à la personne et des énergies renouvelables", a-t-il aussi déclaré.
M. Borloo a enfin souligné qu'il attendait "avec beaucoup d'intérêt la réunion - qu'il a
proposée - des groupes parlementaires volontaires sur 10 propositions concrètes pour sortir
de la récession".

Rédigé par Section UDI Asnières sur Seine

Commenter cet article