Quand… le Projet de loi de moralisation de la vie publique doit aller plus loin !!! Déclaration de Laurent Hénart

Publié le 16 Juin 2017

Projet de loi de moralisation de la vie publique : réaction de Laurent Hénart, Président du Parti Radical : « Il faut aller beaucoup plus loin ! »

Le projet de loi de moralisation de la vie publique qui a été présenté par le Ministre d’Etat, garde des Sceaux mercredi en Conseil des ministres, se veut être un « texte fondateur, global pour la confiance dans la vie démocratique », qui « renforce la transparence et le pluralisme politique ».

 

Le contenu du projet de loi semble hélas loin de cette ambition. Pour Laurent Hénart, Président du Parti Radical, «la révision constitutionnelle ne va pas assez loin : nos institutions ont besoin d’un rééquilibrage des pouvoirs trop concentrés entre les mains de l’exécutif en faveur du renforcement du Parlement avec des Députés et Sénateurs moins nombreux mais plus influents. Le pluralisme politique ne pourra être véritablement respecté qu’en introduisant la proportionnelle pour les élections législatives. Nous sommes également favorables au retour au septennat non renouvelable pour le Président de la République, afin de redonner un sens aux élections législatives ».

 

Enfin, s’agissant de la réforme du financement public de la vie politique, et au regard des avis du Conseil d’Etat, « il n’y aucune réelle innovation, alors qu’une réflexion mériterait d’être menée sur la place des partis politiques dans notre démocratie. Il manque surtout l’instauration d’un véritable statut de l’élu qui le mette à l’abri des tentations ».

 

Le Parti Radical souhaite que ce projet de loi aille beaucoup plus loin et  soit plus constructif en ce sens.

Rédigé par Section UDI Asnières sur Seine

Publié dans #politique, #asnieres, #@PartiRadical, #centristes

Commenter cet article