Avec la ligne Chirac, moins de départs d'électeurs UMP vers l'extrême droite

Publié le 17 Février 2015

Le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, a estimé que quand l'UMP gardait "la frontière Chirac" à l'encontre de "l'extrême droite", ses électeurs étaient moins nombreux à rejoindre cette dernière.

Interrogé par Sud Radio sur l'UMP et le FN, M. Lagarde a déclaré: "Il y a une frontière qui ne pourra pas être franchie avec nous, c'est si à l'UMP, des gens veulent faire alliance avec l'extrême droite".

"Quand ils savaient garder la frontière de Jacques Chirac, ils avaient beaucoup moins d'électeurs qui fuyaient de la droite vers l'extrême droite", a-t-il affirmé.

Comme on lui demandait s'il y aurait effectivement une liste UDI aux régionales face à Laurent Wauquiez puisque cette désignation mécontente l'UDI, M. Lagarde a assuré: "Il y aura une liste UDI qui sera proposée aux électeurs de Rhône-Alpes-Auvergne".

Rédigé par Section UDI Asnières sur Seine

Publié dans #politique, #politique asnieres, #politique UDI, #asnieres, #UDI

Commenter cet article