Jean-Marie Bockel: L'UDI appelle Syriza et la "troïka" BCE-Commission-FMI à négocier un compromis entre leurs programmes économiques respectifs.

Publié le 26 Janvier 2015

D'un côté, une politique économique est définie dans les traités européens. De l'autre, la Syriza a remporté les élections législatives grecques sur une autre politique. Cette incompatibilité entraîne mécaniquement une crise politique européenne.

Trois issues sont possibles. Soit la "troïka" BCE-Commission-FMI impose à Syriza de renoncer à son programme ; soit Syriza impose à la "troïka" de renoncer au sien ; soit Syriza et la "troïka" négocient un compromis politique entre les deux programmes.

D'un côté, le peuple grec souverain a parlé. De l'autre, les traités ne doivent pas devenir lettre morte. L'UDI appelle donc Syriza et la "troïka" BCE-Commission-FMI à négocier un compromis entre leurs programmes économiques respectifs.

Rédigé par Section UDI Asnières sur Seine

Publié dans #politique UDI, #politique asnieres, #politique, #asnieres

Commenter cet article