« Très forte progression » du groupe UDI-UC avec « plus de 40 sénateurs »

Publié le 29 Septembre 2014

Le groupe UDI-UC s'est félicité dimanche soir de compter « plus de 40 sénateurs » à l'issue des sénatoriales dimanche, son président François Zochetto y voyant « une belle progression ».

« Le groupe UDI-UC comptera plus de 40 sénateurs », s'est félicité François Zochetto. « C’est une belle progression pour notre groupe. Il sort de cette soirée électorale rajeuni, renouvelé mais aussi féminisé. Le groupe UDI va participer à la nouvelle majorité du Sénat. Il le fera sur la base d’un programme clair. Cette victoire est une première étape. Désormais il nous faut œuvrer pour que le Sénat retrouve son rôle plein et entier. »»

Dans le détail, l'UDI-UC enregistre l'arrivée de dix sénateurs: ils sont issus de l'Aveyron, de la Côte d'Or, du Finistère, du Doubs, de l'Ille-et-Vilaine, du Bas-Rhin, des Français de l'étranger, de la Haute-Vienne, du Tarn et des Bouches-du-Rhône.

Le groupe perd deux sénateurs, dans la Somme et dans le Rhône.Ce groupe accueillera aussi deux nouveaux sénateurs issus de Vendée et de Haute-Savoie remplaçant deux centristes qui ne se représentaient pas. Le groupe était composé jusque-là de 32 sénateurs.

« Les victoires de l'UDI aujourd'hui, à l'occasion des élections sénatoriales, sont la suite logique des très belles victoires de notre famille politique aux élections municipales. Elles confirment que l'UDI est aujourd'hui la troisième force parlementaire française et que sans elle, l'UMP n'aura pas de majorité absolue au Sénat », s'est de son côté réjoui Philippe Vigier, président du groupe UDI à l'Assemblée nationale dans un autre communiqué.

« En basculant à droite, le Sénat devient un véritable contre-pouvoir à la politique menée par François Hollande depuis deux ans (...). L'UDI entend poursuivre son rôle d'opposition constructive au gouvernement », a salué Laurent Hénart, président du Parti radical dans un communiqué.

« Le groupe @UDI_off augmentera ses effectifs de +20% au #Sénat #Succès L'opposition doit être #pluraliste et pas #unijambiste #MessageClair » a salué sur Twitter le candidat à la présidence de l'UDI Yves Jégo.

Rédigé par Section UDI Asnières sur Seine

Publié dans #politique hauts de seine asnieres, #UDI asnieres

Commenter cet article